Quel est donc ce thème ?

Les sites propulsés par WordPress requièrent un thème. Il arrive que le nom du thème ne soit pas affiché en pied de page, pire le fait que ce soit un site WordPress est caché.
allez sur quelestcetheme, entrez votre URL :

page d'accueil du site whatwptheme
page d’accueil du site whatwptheme

page de résultat du site whatwptheme
page de résultat du site whatwptheme

Plus encore, il affiche les plug-ins utilisés comme ci-après :

page de résultat des plug-ins du site whatwptheme
page de résultat des plug-ins du site whatwptheme

Plutôt que fabriquer des top-listes de plug-ins les plus utiles, il devient possible de lister les plug-ins utilisés par les sites que vous lisez. Ce pourrait devenir un marronnier.

Boomerang ou l’envoi d’email différé

Boomerang est un plug-in pour Firefox qui permet de différer, programmer l’envoi d’email depuis gmail. Il ne fonctionne donc que sur le navigateur sur lequel vous l’avez installé. Sinon quel plaisir de programmer un envoi d’email.

Installation de Boomerang
Installation de Boomerang réussie

C’est en anglais, mais le principe est tellement simple qu’il n’est pas besoin de traduction.

Un manager de configuration de plug-ins WordPress

Un plug-in pour gérer les plug-ins, c’est l’anneau pour les gouverner tous, c’est WP Install Profiles.
C’est encore mieux que dans mes rêves. Ce plug-in permet surtout de préparer des collections et de les installer sur un nouveau site, blog. S’il n’est plus nécessaire de se préparer avec sa liste de plug-ins, alors que de temps de gagné. Je teste, puis je l’écris, si j’y pense…

Il répond à la vraie problématique de WordPress, comment gérer les options nécessaires. Je trouve même étonnant que ceci ne soit pas géré en natif dans WordPress. Voici donc une demande à déposer auprès des faiseurs de WordPress.

 

Image de la page WP Install Profiles chez WordPress.org
Image de la page WP Install Profiles chez WordPress.org

Les plug-ins de wordpress et les extensions Mac

En regardant les diverses incompatibilités entre plug-ins dans WordPress, telles qu’il faut avant de proposer un service y afférant effectuer une étude de compatibilité, que cela m’a rappelé ce qui se passait sur Mac OS 7, 8 et 9. Il y avait souvent conflit d’extensions. À tel point, que certains d’entre nous étaient devenus des spécialistes du conflit. Il suffisait d’ouvrir le « manager d’extensions », puis tester la compatibilité entre les extensions, dans une configuration parfois farfelue.

Troubleshooting a system extension conflict is a process of elimination. The process requires that you restart the computer a number of times.

C’est ainsi qu’il fut présenté par la Knowledge Base, en précisant que KB était le nom de la base, sinon je l’aurais appelé « base de connaissance ».
En traduction dionysienne de l’à peu près, cela donne : pour gérer un conflit d’extension, il convient d’essayer chacune des configurations possibles, systématiquement.

Je me dois de préciser qu’il était possible d’enregistrer des « configurations », c’est à dire que chaque configuration correspondait un ensemble d’extensions données.
Il eut été sûrement plus simple d’avoir un système parfait, Mac Os X nous en donne un bon exemple, mais devant cette imperfection, le manager d’extensions s’est révélé précieux.
Qu’en serait-il d’un manager de configuration de plug-ins WordPress ? Qu’en pensez-vous ?

Un autre petit site en ligne

Le site asapbat.com est mis en ligne. Je voulais tester le plug-in dTabs gérant le menu d’entête. Il est nécessaire de prendre en compte le plug-in pour fabriquer le thème. Ceci expliquant la non généralisation de l’utilisation de ce plug-ins, génial au demeurant.
Il permet de savoir où l’on est, sur le site, de gérer des menus déroulant, d’ordonner les menus.

 

Accueil du site www.asapbat.com
Accueil du site http://www.asapbat.com