Quelques raccourcis Mac, Os X, à garder sous les doigts

Je me promenais sur un forum aéronautique, relisais une conversation, je cherchais un lien vers un site long, très long à charger. J’étais enclin à lui donner une seconde chance. Il n’existait plus. Je lançais un whois, découvrait le nom du propriétaire, Etait-il sur Linkedin ? Oui une page minimaliste. Je découvris surtout que la personne qui avait regardé son profil avait aussi regardé le profil d’Anne Cuneo, femme écrivain que vous pouvez retrouver sur cuk.ch, dont je suis aussi lecteur. J’allais écrire alors sur le fait de ne pas écrire à quelqu’un. Ainsi j’entre l’URL de ce blog, j’aperçois le pied de page, la signature de Lucian E. Marin Je me balade encore quand j’aperçois un article sur les raccourcis claiver Mac Os X. Quand on a quelques années de Mac, on les connait quasiment tous. On peut oublier les plus utiles car on ne s’en sert que peu souvent. En outre, j’utilise toujours le mot « casserole » en lieu et place d’alt et « pomme » en guise de commande.
Voici la version française des raccourcis depuis le site apple.
Pour rappel voici les nom français des touches magiques :
Maj pour majuscule ou shift en anglais
Option, Casserole ou alt
commande, cmd ou pomme

En cas de soucis de démarrage, commencer par démarrer en appuyant sur option (casserole ou alt) qui offre le choix du disque de démarrage.
En cas d’échec, en démarrant, appuyer sur majuscule (shift ou Maj) qui désactive toutes les extensions, pour les windows, c’est un démarrage sans échec.
Enfin si aucun des deux ne fonctionne appelez un copain avec un Mac, démarrer en appuyant sur T pour lancer le mode Target, câble Firewire branché sur chacun des Mac en présence, vous pourrez intervenir pour sauvegarder vos données, réparer le système, par exemple.
Sinon les raccourcis sont unifiés à l’intérieur même des logiciels, n’hésitez pas consulter la liste, vous y retiendrez toujours quelquechose.
Bonne visite.

Publicités

Aidomni est mort, vive aidomni.wordpress.com

Ni l’argent, ni le courage, j’avais laissé tombé le site aidomni.com. Du coup, pour une question de pérennité, j’ai ouvert sur wordpress.com le site aidomni.wordpress.com. Il manque des options. Je n’ai pas importé les données du site aidomni.com. Peut-être le ferai-je plus tard, juste pour essayer, pourquoi pas. Une des conséquences est que je ne pourrai plus recevoir de l’argent d’adwords de google. Un manque à gagner de quelques centimes par mois difficile à combler. Cela me permet de découvrir les limites de wordpress.com que je vous expose en vrac :

  1. Impossible de poser le thème de son choix.
  2. Impossible de jouer avec les CSS, sans payer.
  3. Impossible de faire fortune avec adwords.
  4. Impossible de jouer avec les plugins.

Le site aidomni.wordpress.com parle de mon activité serrurerie et vitrerie par l’exemple. Vous découvrirez non pas ce qu’il est possible de faire, ce qui fut déjà fait. C’est tout pour aujourd’hui. Bonne visite.