ToS, ToU bohu

Des conditions d’utilisation, nous avons pu l’évoquer ici. Akismet en aussi, et ce n’est pas pour les remettre en cause que j’écris ce qui suis. L’originalité de ces conditions d’utilisation est indiqué par Akismet :

(Note, we’ve decided to make these Terms of Service available under a Creative Commons Sharealike license. This means you’re more than welcome to steal it and repurpose it for your own use. Just make sure to replace references to us with ones to you. We’d appreciate a link to Akismet.com somewhere on your site if you don’t mind. We spent too much time and money creating this, and you shouldn’t need to do the same.)

Nous avons décidé d’offrir ces conditions d’utilisation sous licence creative commons partage à l’identique. Ce qui signifie que vous êtes invité à les emprunter, les proposer pour votre usage. N’oubliez pas de remplacer Akismet par le nom de votre société. Nous avons dépensé tant de temps et d’argent sur ces conditions qu’un lien vers akismet nous ferait plaisir.

Pour mémoire, allez voir les 6 licences Creative Commons

La fin du pas lu, pas pu et signé ?

Cochez « j’ai lu et j’accepte les conditions d’utilisation ». Combien de fois avons-nous accepter de cocher sans lire l’équivalent d’une centaine de pages en faisant défiler l’ascenseur au plus vite, pour des conditions de surcroit écrites en anglaméricain. Le site Terms of Service; did’nt read, l’adresse a changé, voici la bonne et nouvelle (mise à jour automne 2014) : Terms of Service; did’nt read
qui pourrait se traduire en « pas lu, pas pu, trop long », se propose de noter les services web sur leur conditions d’utilisation avec des critères objectifs:

  • You cannot delete your account (impossible de supprimer son compte)
  • You must use your real name (pas de pseudo)

Ils ont lu les conditions pour nous, nous les résument. Le site est en anglais mais fort compréhensible. Le principal reproche est qu’ils limitent leur approche aux principaux services en ligne. Une lecture pour les logiciels n’aurait pas été de trop. Bonne lecture et n’hésitez pas à participer si votre niveau d’anglais le permet.